FIPV

FIPV

email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

GUIDE DU SPORT PROPRE À L'USAGE DES PARENTS

L'Agence mondiale antidopage (AMA) est heureuse de publier son dernier outil éducatif intitulé Guide des parents pour soutenir le sport propre. Spécifiquement conçu pour les parents d'athlètes, cette ressource éducative est destinée à les informer sur des sujets essentiels afin qu'ils puissent aider à un développement propre de l'athlète en empêchant l'utilisation de substances et de méthodes interdites dans le sport. La brochure courte couvre les faits de base et comprend des liens vers des sites Web avec des informations supplémentaires pour les parents sur les sujets suivants:

  • Promouvoir de bonnes valeurs
  • Identifier une culture sportive saine
  • Trouver l'équilibre
  • Nutrition
  • Les risques des suppléments
  • Facteurs de risque de dopage
  • Période où les athlètes sont plus vulnérables au dopage
  • Prévention de l'utilisation de substances interdites
  • Protéger l'athlète propre - le processus de contrôle antidopage
  • Reconnaissant les signes et symptômes possibles de la consommation de drogues
  • Que faire si votre enfant est dopant


"En général, la relation athlète-parent est la seule qui soit constante pendant toute la carrière d'un athlète, quel que soit le niveau d'implication ou d'influence de ses parents", a déclaré Rob Koehler, directeur général adjoint de l'AMA et directeur de l'éducation. "Les entraîneurs et le personnel de soutien vont et viennent, de sorte que les athlètes, en particulier les athlètes plus jeunes, considèrent généralement leurs parents comme le premier point de contact sur de nombreuses questions", a poursuivi Koehler. "Les parents doivent surveiller constamment l'environnement de leur enfant pour identifier les facteurs de risque potentiels", a-t-il déclaré. «Cet outil constituera un point de départ pour équiper les parents de l'information adéquate sur le sport propre et contre le dopage. La brochure actuellement publiée par l'AMA fournit cette information et sert de point de référence pour un apprentissage plus approfondi. "
 
La recherche en sciences sociales actuelle souligne les parents comme des personnes particulièrement influentes dans les jeunes athlètes. Les parents façonnent l'éthique personnelle de leurs enfants, qui guident ensuite leurs comportements et leur approche du sport tout au long de leur carrière. La recherche montre également que les parents, en tant que groupe, ne connaissent pas l'antidopage, c'est pourquoi il est important qu'ils soient priorisés avec une éducation antidopage ciblée, en leur fournissant l'information dont ils ont besoin pour guider leurs enfants *.
 
Le Guide des parents pour soutenir le sport propre est disponible en version en ligne et en version imprimée, en anglais, en français et en espagnol dans la section Éducation du site Web de l'AMA: https://www.wada-ama.org/fr/education-tools.

Communiqué de sanction de suspension de licence de la fédération

Conformément à l'Article 10.13 du Code mondial antidopage on procède à communiquer ce qui suit :

 

DANIEL SALVADOR RODRIGUEZ RODRIGUEZ a été sanctionné avec la suspension de la Licence de la Fédération pour une durée de deux ans, pour non-respect de l’article 2.4. du Code mondial antidopage (trois localisations manquées sur une période de 12 mois).

Cette sanction ne lui permet pas, conformément à l’article 10.12 du Code mondial antidopage, de participer, en qualité de quoi que ce soit, à aucune compétition ou activité, comme terrains d’entraînement, exhibitions ou activités organisées par sa Fédération nationale ou par des clubs appartenant à celle-ci ou financés par un organisme public. De la même manière, le sportif suspendu ne pourra pas participer à un championnat professionnel non Signataire (par exemple, le Championnat National de Hockey, l’Association Nationale de Basket, etc.), à des manifestations organisées par des entités non signataires internationales ou nationales sans que cela ne donne lieu aux conséquences prévues à l’article 10.12.3.Le terme « activité » inclue également, par exemple, des activités administratives, comme occuper le poste de fonctionnaire, conseiller, dirigeant, employé ou bénévole auprès de l’organisation décrite à cet Article. Les Suspensions imposées dans un sport seront aussi reconnues dans les autres sports.

 

La sanction entre en vigueur à partir du 16 Mars 2017 pour tous ceux qui doivent l’exécuter et à qui on l’a notifiée, y compris aussi bien la Fédération émettrice de sa licence nationale que les organismes publics ou privés de toute compétition ou activité à laquelle le sportif sanctionné pourrait prendre part.

Nous rappelons, en outre, que, conformément à l’article 2.10.1 du Code mondial antidopage, les Sportifs et autres Personnes ne doivent pas travailler avec des entraîneurs et ou tout membre du Personnel Assistant des Sportifs qui sont suspendus en raison d’une infraction des normes antidopage ou qui ont été condamnés pénalement ou soumis à des mesures disciplinaires professionnelles relatives au dopage. Certains exemples des types de rapport qui sont interdits sont les suivants : l’obtention de conseil portant sur la formation, les stratégies et les techniques, ou la concession de permis à la Personne d’Assistance au Sportif pour qu’il intervienne comme agent ou représentant. Il n'est pas nécessaire que le rapport interdit offre une réparation quelconque.

 

 

Pampelune, le 16 Mars 2017

 

 

 

Commission de Médecine, Santé et Lutte contre le Dopage

Fédération Internationale de Pelote Basque (FIPV)

I Championnat du Monde de Frontball au MEXIQUE !!

Mexique D. F., le 13 février 2017

Communiqué officiel FIPV :

Le I Championnat du Monde de Frontball aura lieu au Mexique du 18 au 22 juillet 2017.

Il se disputera en trois catégories :

-Élite masculine.

-Élite féminine.

-Moins de 22 ans masculin.

L'appel et les bases seront publiés prochainement.

Journée marathonienne de réunions dirigées par Xabier Cazaubon, Président de la FIPV, et Julián García, Secrétaire Général de la FIPV et Président de la FEP, accompagnés de José Berbegal, Vice-président Économique, Jean-Michel Idiart, Responsable de Frontball et Jorge López, Responsable de l’Aire Sportive, au cours desquelles on a abordé des sujets, aussi bien sportifs qu’économiques du présent et du futur de la FIPV.

L’après-midi, concentrés sur la planification du Championnat du Monde de Frontball, Jorge Alberto Molina, Président de la Fédération Mexicaine de Pelote Basque et de Fronton, s’est joint à nous et, ensemble, nous avons établi les lignes d’action et la programmation pour cette nouvelle compétition.

Communiqué de sanction de suspension de licence de la fédération

Conformément à l'Article 10.13 du Code mondial antidopage on procède à communiquer ce qui suit :

 

M. GASTÓN ARIEL MÚÑOZ SARGENTONI a été sanctionné avec la suspension de la Licence de la Fédération pour une durée de deux ans, pour non-respect de l’article 2.4. du Code mondial antidopage (trois localisations manquées sur une période de 12 mois).

Cette sanction ne lui permet pas, conformément à l’article 10.12 du Code mondial antidopage, de participer, en qualité de quoi que ce soit, à aucune compétition ou activité, comme terrains d’entraînement, exhibitions ou activités organisées par sa Fédération nationale ou par des clubs appartenant à celle-ci ou financés par un organisme public. De la même manière, le sportif suspendu ne pourra pas participer à un championnat professionnel non Signataire (par exemple, le Championnat National de Hockey, l’Association Nationale de Basket, etc.), à des manifestations organisées par des entités non signataires internationales ou nationales sans que cela ne donne lieu aux conséquences prévues à l’article 10.12.3.Le terme « activité » inclue également, par exemple, des activités administratives, comme occuper le poste de fonctionnaire, conseiller, dirigeant, employé ou bénévole auprès de l’organisation décrite à cet Article. Les Suspensions imposées dans un sport seront aussi reconnues dans les autres sports.

La sanction entre en vigueur à partir du 11 janvier 2017 pour tous ceux qui doivent l’exécuter et à qui on l’a notifiée, y compris aussi bien la Fédération émettrice de sa licence nationale que les organismes publics ou privés de toute compétition ou activité à laquelle le sportif sanctionné pourrait prendre part.

Nous rappelons, en outre, que, conformément à l’article 2.10.1 du Code mondial antidopage, les Sportifs et autres Personnes ne doivent pas travailler avec des entraîneurs et ou tout membre du Personnel Assistant des Sportifs qui sont suspendus en raison d’une infraction des normes antidopage ou qui ont été condamnés pénalement ou soumis à des mesures disciplinaires professionnelles relatives au dopage. Certains exemples des types de rapport qui sont interdits sont les suivants : l’obtention de conseil portant sur la formation, les stratégies et les techniques, ou la concession de permis à la Personne d’Assistance au Sportif pour qu’il intervienne comme agent ou représentant. Il n'est pas nécessaire que le rapport interdit offre une réparation quelconque.

Pampelune, le 16 janvier 2017

Commission de Médecine, Santé et Lutte contre le Dopage

Fédération Internationale de Pelote Basque (FIPV)

Subscribe to this RSS feed

FDV.jpg

 

Competiciones_2019-2023.jpg

 

        csd_fondo.png         GAISF           201401_ARISF_logo_no_tag.png            D2.png              250px-IOC_Logo.svg.png